Académie des Beaux-Arts

L'Académie des Beaux-Arts  se trouve au bord de la Grande Néva, Vassili Ostrof.

L'académie a été fondée par Pierre le Grand; elle comprend plusieurs établissements secondaires importants tels que l'observatoire Nicolas à Pulkovo, l'observatoire central de physique, une riche bibliothèque, le musée de zoologie, de botanique etc.; elle ne fut d'abord qu'une section de l'Université de Moscou et ce n'est qu'en 1763 qu'elle eu fut complètement séparée et qu'elle fut installée dans le bel édifice actuel.

L'académie a une double mission qu'elle remplit brillamment; elle exerce son activité dans le domaine de la science en général et dans celui de l'exploration de l'empire russe en particulier.

Il existe à Saint-Pétersbourg, dans le quartier Wasiliostroff, sur les bords de la Newa , à la droite de ce fleuve , deux maisons impériales dignes d'attention. La première est le palais de l'Académie impériale des arts: son étendue et sa noble Ses 200 élèves, architecture offrent un très beau coup d'œil du quai de la Newa , qu'on appelle le quai des Anglais. De vastes salles, dans l'intérieur, renferment des ateliers pour la peinture, la gravure, la sculpture, le dessin, l'architecture, la mécanique, avec des modèles pour ces différens arts.

Voyage À Saint-Petersbourg En 1799 – 1800, Jean Francois Georgel

 

La première pierre de l'édifice actuel fut posée au milieu de fêtes brillantes par l'impératrice Catherine II, le 7 juillet 1765; c'est l'architecte russe Kokorin , dus tard directeur de l'établissement qui fut chargé de l'exécution.

Parmi le nombre des différens établissemens que Nous avons jugé à propos de créer dans Notre empire, pour le besoin et l'avantage de Nos sujets , l'éducation de la jeunesse Nous a paru mériter une attention par ticulière. Les arts et métiers étant un moyen propre à développer chez elle le germe de l'industrie , Nous n'avons rien eu de plus à coeur que de lui en ouvrir la carrière...

Nous ratifions et confirmons , par le présent règlement, l'établissement d« la dite Academie des beaux -arts, et lui octroyons ,les privilèges suivans. Cette Académie, ainsi que le collège d'éducation qui en dépend , n'émanant uniquement que de Notre propre volonté Impériale ; pour en augmenter le lustre et en encourager de plus en plus les succès , Nous la prenons sous Notre protection immédiate et spéciale, en lui accordant une somme suffisante pour son entretien.

Pour donner des preuves de Notre bienveillance particulière, tant aux Membres actuels de l'Académie qu'aux Elèves présens, et à venir qui se seront distin gués, non-seulement par leurs progrès dans les arts et métiers, mais principalement par une conduite sage et de bonnes moeurs; dès qu'ils seront munis d'un certificat de l'Assemblée, Nous leur accordons, tant pour eux que pour leurs descendans à perpétuité , la pleine liberté; en sorte qu'aucun Tribunal, soit militaire, soit civil, ne puisse, sous quelque cause ou prétexte que ce soit, les forcer à servir ou travailler, sans leur consen- tement volontaire ; voulons qu'il en soit usé à leur égard comme avec des gens libres , et que dans toute l'étendue de Notre empire il leur soit accordé le même secours et la même protection.

CATHERINE II PAR LA GRACE DE DIEU IMPÉRATRICE et AUTOCRATRICE DE TOUTES LES RUSSIES. Privilèges et réglemens de l'Académie Impériale des beaux-arts, peinture, sculpture et d'architecture, établie à St. Pétersbourg , avec le collège d'édu cation qui en dépend.

Saint-Pétersbourg en un coup d'oeil



Population (2015) : 5 191 690 millions d'habitants
Fondation : 1703
Fuseau horaire: UTC+04:00 (MSK)
Densité : 2 807,3 hab./km²
Région : Nord-Ouest
Préfixe téléphonique : (00 7) 812
Code postaux : 190000-199406
Ancien nom : Pétrograd (1914-1924)
Ancien nom : Léningrad (1924-1991)