La salle des demoiselles d’honneur

La dernière pièce de l’enfilade est petite et porte le nom de Salle des Demoiselles d’honneur, c’est là que les demoiselles d’honneur attendaient que l’impératrice sorte de ses appartements.

Les meubles sculptés et dorés de la pièce sont l’œuvre de maîtres russes de la fin du XVIIIe siècle. La soie qui recouvre les murs a été tissée par des tisserands serfs à la manufacture des frères Lazarev, près de Moscou. Une niche pratiquée dans le mur abrite l’une des plus rerri'arquables statues du Palais, la Vestale sacrifiant, œuvre du sculpteur français Louis-Simon Boizot. 

Vous remarquerez également la pendule de bronze placée sur un bureau d’acajou, et représentant une scène de l’opéra de Pierre Alexandre Monsigny Le Déserteur, populaire à l’époque à la cour. Une boîte à musique, qui sert de socle à la pendule, exécute toutes les heures quelques fragments de cet opéra. La pendule était restée arrêtée durant 150 ans. Les mains habiles des restaurateurs du Palais de Pavlovsk lui ont redonné vie. Et, comme il y a 150 ans, la pendule continue d’indiquer l’heure et de réjouir l’oreille par ses mélodies anciennes.

Saint-Pétersbourg en un coup d'oeil



Population (2015) : 5 191 690 millions d'habitants
Fondation : 1703
Fuseau horaire: UTC+04:00 (MSK)
Densité : 2 807,3 hab./km²
Région : Nord-Ouest
Préfixe téléphonique : (00 7) 812
Code postaux : 190000-199406
Ancien nom : Pétrograd (1914-1924)
Ancien nom : Léningrad (1924-1991)