Palais de Marbre

Le palais de Marbre (ou palais Constantin) est l’un des premiers palais de style néoclassique de Saint-Pétersbourg. Construit entre 1768 et 1785 d’après les plans de Rinaldi pour le prince Grigori Orloff, sa façade donne sur les quais de la Neva et sur la rue Millionnaïa.

Ce palais clôt la série de somptueux édifices qui font immédiatement suite au Palais d’Hiver. Ses façades en bordure de rue ont beaucoup de choses en commun et restent simples et laconiques. Le soubassement a rez-de-chaussée revêtu de granit brun est suivi des deux étages relies par des pilastres corinthiens géants alternant sur toute la longueur avec des baies très peu ornées.                  

       

La façade principale située au fond de la cour d’honneur à un tout autre aspect. Bien des choses rappellent ici l’architecture de milieu du siècle. L’entrée est surmontée de la grande fenêtre cintrée de l’étage, flanquée de part et d’autre de fenêtres plus petites, cintrées elles aussi. Les fenêtres centrales sont marquées par quatre colonnes corinthiennes; au-dessus de la corniche, un attique pompeux orne de sculptures se termine par une tour a horloge.    

A l’oppose des sévères façades rectilignes donnant sur la rue, on trouve ici une multitude de détails décoratifs, de lignes incurvées, d’élégants ornements évoquant la manière de Rastrelli.      

Les grands seigneurs ont fait bâtir, sur la même ligne, le long du quai, de su perbes hôtels, variés par leur architecture. Catherine II a élevé, à la suite de ces hôtels, un monument qui porte l'empreinte de sa magnificence ; c'est ce qu'on appelle le palais de Marbre. C'est un carré oblong composé d'un rez-de-chaussée et de deux étages. Ce palais, posé sur un soc de granit bien poli, présente sur le quai une longue façade à grandes croisées et à pilastres de marbre gris. Il n'y a dans cet édifice ni pierre ordinaire, ni bois ; tous les liens intérieurs sont de fer; les plafonds sont des voûtes plaies; le toit est une couverture de lames de cuivre posées sur voûte; toutes les fenêtres sont des glaces montées sur cuivre doré; tous les ferremens et serrures sont de bronze doré : l'ameublement et les décorations intérieures répondent à la richesse du dehors. Catherine l'habitoit quand elle vouloit vivre plus isolée dans l'intimité de ses favoris : on y loge aujourd'hui les princes étrangers.

Voyage à Saint-Pétersbourg en 1799 – 1800, Jean Francois Georgel    

   

Ce palais a été appelé de Marbre parce qu’a l’extérieur comme à l’intérieur tout l’édifice, hormis le rez-de-chaussée, est revêtu de plusieurs variétés de marbre, dont les tons ont été assortis avec beaucoup de gout. Ce parement constitue une des particularités les plus intéressantes du palais.       

       

Les pilastres blancs se détachent nettement sur le fond gris des murs et le revêtement de granit sombre du rez-de-chaussée fait joliment ressortir les plaques de marbre finement veinées, aux coloris sobres.       

Elevé par l’lmpératrice Catherine Il, qui le donna à Orloff, à la mort duquel il fut acheté par la Couronne, il appartenait, en dernier lieu, au Césarévitsch Constantin, et il est actuellement la propriété de S. M. l’Empereur. La structure de ce palais est sombre et magni?que. Construit en granit et marbre de Finlande sur les dessins de l’architecte Rinaldi, il forme un grand parallélogramme, avec deux larges ailes tournées à l’est.

Guide du voyageur à Saint-Pétersbourg, 1841       

       

Ce marbre, qui venait de Finlande, de l’Oural, d’Italie et d’autres régions distantes de milliers de kilomètres, fait de ce palais un de plus somptueux édifices de la ville. Pour se faire une idée de ses salles et appartements, il faut se rappeler que les parquets étaient en essences rares de différentes teintes, les plafonds ornes de peintures, que l’intérieur était orne de sculptures de Choubine and Kozlovski. Mais comme pour beaucoup d’autres édifices, seul l’extérieur nous est parvenu sous la forme initiale, tandis qu’à l’intérieur tout, sauf le grand escalier d’honneur, a été remanie.       

De nos jours, les salles du Palais de Marbre abritent l’exposition du musée Russe.

   

Saint-Pétersbourg en un coup d'oeil



Population (2015) : 5 191 690 millions d'habitants
Fondation : 1703
Fuseau horaire: UTC+04:00 (MSK)
Densité : 2 807,3 hab./km²
Région : Nord-Ouest
Préfixe téléphonique : (00 7) 812
Code postaux : 190000-199406
Ancien nom : Pétrograd (1914-1924)
Ancien nom : Léningrad (1924-1991)