L'église de la Résurrection (Saint-Sauveur sur le sang versé)

Au début des années 1880, l'organisation révolutionnaire « Narodnaia Volia » (Volonté du peuple) regroupant des révolutionnaires professionnels prépara sept attentats contre le tsar régnant, Alexandre II, et parvint à sont but, le 1er mars 1881.

L'église de la Résurrection (Saint-Sauveur sur le sang versé) fut élevée d'après un projet de l'architecte A. Parland à l'endroit même ou fut jetée la bombe sur l'équipage impérial.

Sa construction dura plus de vingt ans et s'acheva seulement an 1907.   

Du Nevski, dans la perspective du canal Griboïedov on a une très belle vue sur cette église a plusieurs bulbes. La célèbre cathédrale Basile-le-Bienheureux de Moscou lui servit en partie de modelé. La riche décoration de sa façade attire l'attention. Les murs son revêtues de briques jaunes spécialement conçues, les moulures et les encadrements sont en brique émaillée.   

   

Des carreaux de faïence polychromes ornent l'intérieur des niches. Les frontons des quatre entrées sont décores de panneaux de mosaïques d'après des dessins de Victor Vasnetsov.
                           
A l'intérieur, du sol jusqu'aux voutes, les murs sont recouverts de mosaïques exécutées d'après esquisses de grands artistes russes: Mikhail Nesterov, Andrei Riabochkine, Vassili Savinski et d'autres. Leur superficie est dix fois plus grande que celle des panneaux qui ornent la cathédrale Saint-Isaac et couvrent une surface de sept mille mètres carres.   

 

La cathédrale est située juste au bord du canal Catherine (actuellement, canal Griboïedov), dans le but d’inscrire le lieu de la blessure mortelle du tsar dans des murs. Pour cela, on a construit de puissantes fondations spéciales qui ont été avancées dans le canal de 8 m.

A l’extérieur les murs sont revêtus de briques décoratives, de marbres de dix nuances différentes, de carreaux et de faïence mosaïques, de chambranles décoratifs et de Kokochniks (dans l’architecture russe c’est l’achèvement des murs en forme d’arc aigu).

Les neuf coupoles de l’église resplendissent avec leur émail coloré et les dorures. La hauteur de la plus haute coupole est de 81 m.
Quelques vingt plaques mémoriales sont fixées sur le socle, racontant les évènements de premier ordre ayant marqué le règne d’Alexandre II. Les frontons de l’église portent des panneaux de mosaïque exécutés d’après des esquisses de Victor Vasnetsov sur des sujets bibliques, y compris Chemin de croix, la Crucifixion, la Descente de la croix, la Descente aux limbes Sur la façade nord un panneau! Résurrection du Christ (Mikhail Nesterov), sur la façade ouest : la mosaïque LA Crucifixion (A. Parland) ; sur la façade sud : Le Christ en majesté (N.Kochelev).

Saint-Pétersbourg en un coup d'oeil



Population (2015) : 5 191 690 millions d'habitants
Fondation : 1703
Fuseau horaire: UTC+04:00 (MSK)
Densité : 2 807,3 hab./km²
Région : Nord-Ouest
Préfixe téléphonique : (00 7) 812
Code postaux : 190000-199406
Ancien nom : Pétrograd (1914-1924)
Ancien nom : Léningrad (1924-1991)