La cathédrale Saint-Nicolas de la Mer (Cathédrale Saint-Nicolas-des-Marins)

La cathédrale Saint-Nicolas de la Mer (Cathédrale Saint-Nicolas-des-Marins), construite en 1753-1762 par Sava Tchévakinski, talentueux contemporain de Rastrelli, se dresse au confluent des canaux Krioukov et Iékaterininski. Elle a beaucoup de points communs avec la cathédrale du Smolny. A l’exemple de Rastrelli, Tchévakinski s’applique avec une fantaisie inépuisable à multiplier les ornements les plus variés.  

Sur le fond azur des parois tranchent les colonnes blanches, réunies par endroits en faisceaux et créant un jeu de clair-obscur. Les grandes baies comportent des encadrements sculptes, avec stucs représentant des têtes de chérubins dans la nuée. Les fenêtres ovales du haut sont ceintes de guirlandes capricieuses.

 

Saint-Nicolas des Matelots est une des églises les plus fréquentées de Saint- Pétersbourg; elle est double, une aurez-de- chaussée, et l'autre au premier étage : celle-ci est l'église paroissiale de ce quartier. Celle du rez-de-chaussée est voûtée, avec des piliers ; il s'y trouve une quantité de petites chapelles, où les images de la Vierge, de saint Nicolas, sont variées ; chacune a ses lampes allumées. Dans les jours de dévotion, surtout aux approches du temps pascal, cette église souterraine est remplie de personnes des deux sexes qui y font leurs prosternements et leurs signes de croix. Comme elle est vaste, des popes sont distribués çà et là, récitant des litanies et des prières. L'église du premier étage est richement ornée : les tableaux, le sanctuaire, la balustrade, les lampes, tout annonce sa magnificence. On voit, au-dessus du sanctuaire, les cinq dômes qui sont couverts à l'extérieur de lames de cuivre doré. L'enceinte grillée qui entoure cette église, est très-belle. La tour, ou le clocher, est détachée de la nef, et se trouve sur la rive gauche du canal Nicolas.

Voyage à Saint-Petersbourg en 1799 - 1800, Jean François Georgel

Le campanile, érigé lui aussi d’après de projet de Tchévakinski, de dresse a quelque distance de la cathédrale, au bord du canal Krioukov. On admire sa svelte silhouette qui semble se fondre avec le ciel.

 

Il est certain que, malgré sa dévorante activité, Rastrelli ne put pas exécuter à lui seul tant de constructions de cette importance. Il était entouré d'une pléiade d'élèves qui travaillaient sous sa direction. Mais il est à noter que ces élèves sont Russes. C'est à lui que revient le mérite d'avoir formé les premiers architectes indigènes de la période pétersbourgeoise. Le mieux doué de ces disciples était Sava Tchevakinski qui a construit à Pétersbourg la charmante église Saint-Nicolas des Marins (Tserkov Nikoly Morskovo) dont l'élégant campanile se mire dans l'eau dormante d'un canal.

L'art russe de Pierre le Grand à nos jours, Louis Réau, 1922

 

Il s’ordonne en trois ornes de colonnes décoratives qui assurent la transition. A cote de la cathédrale, le campanile semble bien plus simple, plus serein ; sa silhouette aérienne et élancée se reflète dans les eaux paisibles du canal.

Projetée par Pierre-le Grand, commencée par Élisabeth et terminée par Catherine Il. L’lmpératrice, pour consacrer dix victoires navales, entre autres celle de Tchesmé, rem portée par Orloff en 1770, ?t don à cette église de dix images enchâssées dans de l’or, avec des lampes d’or. Surmontée d’un groupe de cinq coupoles byzantines et dorées, cette église est d’une architecture toute orientale. Saint-Nicolas est le patron des marins russes. Tous les ans, le 24 juin, jour anniversaire de la victoire de Tchesmé, on chante dans cette église un Te Deum solennel à la mémoire de Pierre-le-Grand; il est terminé par ces mots: - Au fondateur de la ?otte russe, à l’auteur des victoires navales, à Pierre Premier, souvenir éternel.

Guide du voyageur à Saint-Pétersbourg, 1841

                 

Saint-Pétersbourg en un coup d'oeil



Population (2015) : 5 191 690 millions d'habitants
Fondation : 1703
Fuseau horaire: UTC+04:00 (MSK)
Densité : 2 807,3 hab./km²
Région : Nord-Ouest
Préfixe téléphonique : (00 7) 812
Code postaux : 190000-199406
Ancien nom : Pétrograd (1914-1924)
Ancien nom : Léningrad (1924-1991)