Salomon van Ruysdael - Le Paysage au radeau dans les environs d’Arnheim

Dans le Paysage au radeau dans les environs d’Arnheim, l’un des innombrables paysages exposés dans la Salle de la Tente, Salomon van Ruysdael (environ 1600—1670) a fixé la beauté originale de la nature de son pays, et une scène typique de la vie quotidienne en Hollande : un groupe de paysans traverse la Meuse avec choses et bétail. Dans ce tableau, tout est réalité vivante : le mouvement lent du radeau, le vêtement des paysans, les vâches qui errent sur la berge. Mais en même temps cette toile est une œuvre authentiquement poétique. L’artiste a peint avec beaucoup de sentiments un paysage néerlandais typique: une rivière large aux rives basses, l’air dont l’abondance est habilement rendue, la lumière diffuse, les coups de vent. La surface lisse et sombre de l’eau au premier plan finit par s’éclairer au fur et à mesure que l’on s’éloigne, et semble tout à fait blanche à l’horizon. Les voiliers finissent par devenir presque imperceptibles, leurs contours sont enveloppés d’une légère brume. Cet art de rendre la perspective aérienne fut un important acquis des peintres hollandais du XVIIe siècle. La représentation d’une ligne d’horizon basse — un procédé hollandais ordinaire — souligne la hauteur du ciel et donne la sensation d’espace. Les nuages qui courent dans le ciel, les vaisseaux inclinés sous le vent, le radeau qui s’éloigne de la rive, les arbres inclinés sur l’eau, la bande étroite de la berge, qui s’enfonce dans les eaux larges du fleuve, donnent une dynamique à ce paysage hollandais ordinaire et pacifique et impriment à tous ces éléments un rythme unique.

Saint-Pétersbourg en un coup d'oeil



Population (2015) : 5 191 690 millions d'habitants
Fondation : 1703
Fuseau horaire: UTC+04:00 (MSK)
Densité : 2 807,3 hab./km²
Région : Nord-Ouest
Préfixe téléphonique : (00 7) 812
Code postaux : 190000-199406
Ancien nom : Pétrograd (1914-1924)
Ancien nom : Léningrad (1924-1991)