Lorenzo Lotto - Un portrait de famille

L’illustre peintre vénitien Lorenzo Lotto (vers 1480 - 1556) est représenté à l’Ermitage par un Portrait de famille conçu comme un « por­trait-serment ».

Pour représenter ce couple, l’artiste n’a pas peint une paire de portraits faisant pendant comme le faisaient ordinairement les peintres italiens, mais leur préféra un double portrait. 

Les époux sont représentés dans un intérieur, assis des deux côtés d’une table couverte d’un tapis turc aux couleurs intenses. Les visages des personnages sont tournés vers le spectateur, mais ils n’expriment aucune émotion ni mouvement de l’âme. 

Les liens qui unissent ces deux êtres sont révélés au moyen de symboles et d’allégories, langage très usité à cette époque. La main droite de l’homme montre l’écureuil placé sur la table : c’est une allusion à une croyance selon laquelle l’écureuil mâle chasse sa femelle du nid lorsque les provisions viennent à manquer. L’inscription sur la feuille de papier que tient l’homme, Hominus nunquam, indique l’intention de garder fidélité et chasteté conjugale. L’épouse a posé tendrement sa main droite sur le bras de son mari, de l’autre elle serre contre sa poitrine un chien (symbole de la fidélité). Les deux arbres que l’on voit à travers la fenêtre sont inclinés dans un même mouvement sous la poussée du vent mettant en valeur l’idée générale du tableau.

Saint-Pétersbourg en un coup d'oeil



Population (2015) : 5 191 690 millions d'habitants
Fondation : 1703
Fuseau horaire: UTC+04:00 (MSK)
Densité : 2 807,3 hab./km²
Région : Nord-Ouest
Préfixe téléphonique : (00 7) 812
Code postaux : 190000-199406
Ancien nom : Pétrograd (1914-1924)
Ancien nom : Léningrad (1924-1991)