Titien - Marie-Madeleine repentante

Le chef reconnu de l’école vénitienne fut Tiziano Vecellio dit le Titien (1485/90—1576), dont l’Ermitage possède plusieurs toiles célèbres (salles 219, 221).

La plupart datent de la dernière période de la vie du maître.

Marie-Madeleine repentante. L’histoire de Marie-Madeleine, qui, après avoir confessé ses péchés, part dans le désert en quête du pardon de Dieu, qu’elle espère obtenir par ses prières, sert de toile de fond à plusieurs tableaux du Titien. Contrairement à l'esprit ascétique de la légende évangélique, le peintre crée un nouveau type de femme, forte et passionnée dans ses sentiments. Représentant une jeune Vénitienne aux magnifiques cheveux d’or, le peintre rend avec beaucoup d’art la beauté de son corps, la douceur et le velouté de sa peau, la lumière de ses yeux embués de larmes, l’étoffe légère du vêtement. Le Titien est un merveilleux coloriste. Ses couleurs nous rendent plus palpables chaque objet, l’espace, la densité et le volume des silhouettes. La lumière renforce l’impression laissée par le tableau. Le rocher sombre et le ciel du soir, où dansent des reflets du couchant, font écho à l’émotion de l’héroïne. La profondeur, l’intensité, la richesse des coloris correspondent à cette perception de plénitude et de beauté de la vie propre au Titien; celui-ci ignore l'ascétisme et toute prophétie de bonheur au-delà de la mort. Aussi n’est-ce pas par hasard que le symbole de la mort — un crâne (dans le coin inférieur du tableau) — n’attire pas notre attention.

Saint-Pétersbourg en un coup d'oeil



Population (2015) : 5 191 690 millions d'habitants
Fondation : 1703
Fuseau horaire: UTC+04:00 (MSK)
Densité : 2 807,3 hab./km²
Région : Nord-Ouest
Préfixe téléphonique : (00 7) 812
Code postaux : 190000-199406
Ancien nom : Pétrograd (1914-1924)
Ancien nom : Léningrad (1924-1991)