Vénus de Tauride

La statue de Vénus de Tauride est une sculpture de parc de la période de l’hellénisme.

Dans les années 70 du XVIIIe siècle cette statue se trouvait dans le palais de Potemkine de Tauride d’où son nom. Son prototype, plus ancien, fut la statue d’Aphrodite de Cnide (IVe s. avant notre ère). 

Un sculpteur inconnu du IIIe siècle avant notre ère a représenté la déesse de l’Amour et de la Beauté, Vénus, nue. La silhouette svelte, les out souligne la perception vivante et sensible de la beauté féminine.

La Vénus de Tauride est intéressante non seulement comme un merveilleux modèle de sculpture antique, mais aussi parce que c’est la première des statues antiques apportées en Russie. Elle fut découverte à Rome, lors des fouilles de 1718. Youri Kologrivov qui supervisait, sur l’ordre de Pierre Ier, un groupe d’artistes russes étudiant en Italie, eut vent de cette remarquable trouvaille. Il se hâta d’acheter la statue. Avant de l’expédier à Pétersbourg, Kologrivov la confia à l'atelier du sculpteur Legros, afin d'en compléter les parties perdues (les bras avaient été cassés dès l’antiquité). L’ouvrage ne put être mené à bien: la statue fut mise sous scellé. Le gouverneur de Rome s’opposa catégoriquement à ce que cette statue sortît d’Italie. Seule l’intervention personnelle de Pierre Ier, qui, en contrepartie, proposa au pape les reliques de Sainte-Brigitte, permit de trouver une issue. Il y eut un échange de cadeaux et Vénus, après un long voyage, atteignit enfin Pétersbourg en 1720.

Saint-Pétersbourg en un coup d'oeil



Population (2015) : 5 191 690 millions d'habitants
Fondation : 1703
Fuseau horaire: UTC+04:00 (MSK)
Densité : 2 807,3 hab./km²
Région : Nord-Ouest
Préfixe téléphonique : (00 7) 812
Code postaux : 190000-199406
Ancien nom : Pétrograd (1914-1924)
Ancien nom : Léningrad (1924-1991)