L'aile Catherine

Peu après la construction de Monplaisir, en face des Bains et autres dépendances, à la limite O. du jardin, on aménagea un potager, qui abrita plus tard une petite orangerie de pierre. En 1748, Bartolomeo Rastrelli édifia sur les fondations de ce bâtiment un palais de pierre pour l’impératrice Elisabeth Pétrovna, palais plus vaste que celui de Monplaisir. Ce palais, où l’on pouvait donc donner bals, réceptions et autres divertissements, comportait aussi des appartements disposés le long de galeries de bois. Mais la décoration originelle du palais ne demeura pas longtemps inchangée. Dans les années 1780, Giacomo Quarenghi fut chargé d’en redécorer les pièces d’apparat.

A l’E. et au S. s’ouvraient alors le Grand salon vert, la Salle jaune, le Salon bleu, une Antichambre et un Salon d’angle. A l’O. s’étendaient la Salle du poêle, la Chambre et le Cabinet d’Alexandre Ier- Les galeries de bois abritèrent jusqu’en 1941 les appartements privés de Catherine II, où elle vécut jusqu’à son accession au trône. C’est de là qu’elle s’enfuit à Saint-Pétersbourg le 28 juin 1762, accompagnée de l’officier de la Garde Alexeï Orlov pour renverser son mari Pierre III avec l’aide des régiments fidèles à sa cause. Pour commémorer la présence ici de l’impératrice, on donna au palais le nom d’Aile Catherine.

Les galeries de bois brûlèrent pendant la guerre, ainsi que le reste du bâtiment. Les collections, elles, avaient pu être évacuées.

Après restauration, elles retrouveront leur place dans l’Aile Catherine.

Saint-Pétersbourg en un coup d'oeil



Population (2015) : 5 191 690 millions d'habitants
Fondation : 1703
Fuseau horaire: UTC+04:00 (MSK)
Densité : 2 807,3 hab./km²
Région : Nord-Ouest
Préfixe téléphonique : (00 7) 812
Code postaux : 190000-199406
Ancien nom : Pétrograd (1914-1924)
Ancien nom : Léningrad (1924-1991)