Cascade aux lions

Cascade aux lions de Peterhof: Cette cascade qui s’harmonise si bien avec le pavillon de l’Ermitage n’est apparue qu’en 1799-1800. De plus, son architecte Andreï Voronikhine ne voulut pas l’édifier sur la pente de la colline, mais au croisement de l’Allée des Bouleaux et de celle de Marly. Sur un petit muret de pierre reposaient huit vases et les statues d’Hercule et de Flore, remplacées dès l’année suivant la création par deux lions montant la garde. L’eau s’écoulait des vases dans un premier bassin rectangulaire, pour retomber sur deux degrés dans un second bassin.

En 1854-1855, l’architecte Andreï Stackenschneider refit la cascade, en conservant le plan. Il installa sur un socle de granit quatorze colonnes ioniques de 8 m de haut, au tronc de granit gris, ornées de bases et de chapiteaux en marbre blanc de Carrare. Des lions de bronze se tenaient devant cette colonnade qui entourait de trois côtés un bassin rectangulaire.

L’eau jaillissait de leurs gueules ouvertes. Au centre du bassin, sur un socle de blocs de granit, l’élégante figure de la nymphe Aganippe par Fédor Tolstoï.

Saint-Pétersbourg en un coup d'oeil



Population (2015) : 5 191 690 millions d'habitants
Fondation : 1703
Fuseau horaire: UTC+04:00 (MSK)
Densité : 2 807,3 hab./km²
Région : Nord-Ouest
Préfixe téléphonique : (00 7) 812
Code postaux : 190000-199406
Ancien nom : Pétrograd (1914-1924)
Ancien nom : Léningrad (1924-1991)