Les rivières et les canaux de Saint-Pétersbourg

On appelle souvent Saint-Pétersbourg la Venise du Nord ou encore la deuxième Amsterdam : ces trois villes sont situées sur des îles plates et traversées par des canaux.

/p>

On creusait les canaux particulièrement vite sous le règne de Pierre Ier. Plusieurs de dizaines de kilomètres de canaux ont été creusés au cours des premières vingt années d’existence de la ville. On les construisait pour assécher le sol autour, en guise de réservoirs d’eau en cas d’incendie ; pour transporter les cargaisons, on construisait des dépôts sur des îles artificielles. La terre récupérée des canaux servait à surélever les terres basses. En 1711, on a relié la Moïka à la Fontanka (la Rivière Sans Nom) près du jardin d’Eté. Les canaux Rouge et des Cygnes, qui lient La Moïka à la Néva, ont transformé en îles le Pré de la T satine (le Champ-de-Mars) et le jardin d’Eté (plus tard le Canal rouge fut comblé). En 1717, on a commencé à construire le canal de l’Amirauté, à l’ouest de l’Amirauté jusqu’à la Moïka. Plus tard, le canal Krioukov fut prolongé jusqu’à la Fontanka. 

Dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, on a commencé à rectifier les cours des rivières et des canaux, d’après le projet de la Commission de la construction en pierres. La rivière Krivoucha (ou Gloukhaya), dont la source était dans les marécages de la place Notre-Dame-de-Kazan, est devenue le canal Catherine (actuellement, canal Griboièdov). Dans sa partie supérieure, ce canal a été relié à la Moika devenant ainsi navigable. 

A la fin du XVIIX siècle, les canaux et les étangs ont été creusés dans les parcs des îles Kamenny, Elaguine, Petrovsky et Krestovsky. 

Dans la première moitié du XIXe siècle, on a creusé le canal de Déviation long de quelque 8 km, le long de la frontière sud de la ville. Son apparition a accéléré le développement de cette partie de la ville (puisque le transport des matériaux de construction est devenu plus simple par navigation). Du côté nord, c’est la rivière Monastyrka qui se jette dans le canal, et du côté sud, la rivière Volkhovka.

Saint-Pétersbourg en un coup d'oeil



Population (2015) : 5 191 690 millions d'habitants
Fondation : 1703
Fuseau horaire: UTC+04:00 (MSK)
Densité : 2 807,3 hab./km²
Région : Nord-Ouest
Préfixe téléphonique : (00 7) 812
Code postaux : 190000-199406
Ancien nom : Pétrograd (1914-1924)
Ancien nom : Léningrad (1924-1991)