Musée Russe - palais Mikhaïlovski

Au début du XIX siècle, on confia à Carlo Rossi la construction d'un palais pour Mikhaïl, le fils de Paul I, sur le terrain s'étendant derrière ces maisons.

Cependant, ayant gout des grands ensembles urbains, il élabora non seulement le projet du palais lui-même, mais aussi l'aménagement du grand espace compris entre la perspective Nevski et l'actuel Champs-de-Mars.

 

Ayant achève en 1823 la construction du palais Mikhaïlovski, qui aujourd'hui abrite les collections du Musée Russe, l'architecte dressa les plans d'une place s'étendant devant son entrée principale (l'actuelle place des Arts) et la réunit avec la perspective Nevski par la rue Mikhaïlovskaia en rasant les maisons donnant sur l'avenue à cet endroit ; il prolongea aussi la rue Sadovaïa jusqu'au Champs-de-Mars tout en dressant les plans des façades des maisons de ce quartier. C'est ainsi que deux objectifs furent atteints : l'ouverture sur le Nevski du bel ensemble de la rue Mikhaïlovskaia ayant pour fond la solennelle façade du palais Mikhaïlovski et la construction de la pratique voie de communication de la Sadovaïa menant à la Neva.

L'architecture du palais Mikhaïlovski, cet énorme édifice d'apparat, est un modelé du classicisme dans sa période d'épanouissement. La façade principale, tournée vers la place, reflète solennité et grandeur, grâce à sa colonnade et aux nombreux bas-reliefs. Dans les années 1890, un musée d'art russe y fut créé, les peintures murales et les moulures furent détruites dans la plupart des pièces, pour que la surface des murs convienne à la fixation des tableaux. Toutefois, une partie de la décoration intérieure due à Rossi fut conservée, en particulier le vestibule d'honneur avec son escalier et la salle Blanche. L'escalier impressionne par ses dimensions, sa haute colonnade, ses plafonds exécutés en grisaille, technique caractéristique du classicisme, et ses sculptures. Dans la salle Blanche dont les murs et les colonnes sont revêtus de marbre artificiel, et les plafonds recouverts de compositions ornementales, pratiquement toute la décoration initiale fut conservée: meubles, objets en pierres semi-précieuses. La, comme dans ses autres œuvres, Carlo Rossi fit appel aux meilleurs sculpteurs, peintres, modeleurs, ciseleurs, ébénistes, doreurs et parqueteurs pour l'exécution des travaux de décoration. Notons en particulier le marbrier Paolo Triscroni, le peintre Giovanni Scotti et les ébénistes André Tour et Vassili Bobkov.

                 

Saint-Pétersbourg en un coup d'oeil



Population (2015) : 5 191 690 millions d'habitants
Fondation : 1703
Fuseau horaire: UTC+04:00 (MSK)
Densité : 2 807,3 hab./km²
Région : Nord-Ouest
Préfixe téléphonique : (00 7) 812
Code postaux : 190000-199406
Ancien nom : Pétrograd (1914-1924)
Ancien nom : Léningrad (1924-1991)